06 13 13 94 82 info@afpconseils.fr

Avant de mettre en place les tickets restaurant ou chèques déjeuner, vous devez regarder ce que dit votre convention collective.
Certaines professions imposent les primes de panier par exemple.

Si vous avez plus de 25 salariés, la législation vous impose  de prendre en charge la restauration de vos salariés (cantine, salle de restauration, prime ou ticket). Le ticket est un bon moyen de remplir ses obligations. En dessous, l’employeur a le choix (sauf accord convention collective).

Ticket restaurant : comment ça fonctionne ?

Chaque salarié a droit à un ticket par jour travaillé, qu’il soit salarié à temps plein ou à temps partiel. Les apprentis, stagiaires et intérimaires ont droit au même avantage.

Le salarié n’a pas obligation d’accepter. En cas de refus, il est préférable qu’il vous en informe par écrit.

Le ticket restaurant est pris en charge par l’entreprise entre 50% et 60% de sa valeur faciale.

La limite d’exonération de la part de l’employeur est de 5.38 € / ticket. Un salarié à temps plein recevra maximum 220 tickets par an.

Le salarié bénéfice ainsi d’une augmentation de son pouvoir d’achat de 1 183.60 € net par an.
Vous êtes exonéré de charges patronales et fiscales sur ce montant.

Pour en savoir plus: Droit-finances.net

Les principales sociétés:
Chèque Déjeuner
Edenred
Sodexo