Gestion et pilotage

En plus d’être un bon technicien, il vous faut être un parfait gestionnaire

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va » Sénèque

Ensemble définissons votre chemin

gestion et pilotage

Piloter au quotidien

Ayant créé des entreprises artisanales, j’ai été confrontée au métier de « chef d’entreprise », à la solitude de l’entrepreneur et à la multitude des métiers à maîtriser  (gestionnaire, employeur, commercial, juriste,…). 

Être dirigeant demande un savoir-faire, des connaissances techniques mais aussi des compétences commerciales, financières, fiscales, et sociales…

Vous devez avoir un but, vous fixez des objectifs. Il est nécessaire de mettre en place des outils de pilotage afin d’être dans l’action plutôt qu’être dans la réaction. Vous maîtrisez l’évolution de votre entreprise et ne serez plus à parer dans l’urgence aux défaillances. 

 

Quelles Compétences​

Aujourd’hui dans le contexte économique et social actuel, irrégulier, imprévisible et incertain, vous devez être en mesure de connaitre la situation de votre entreprise et son évolution (favorable ou non).

Avoir la tête dans le guidon, gérer son entreprise au «feeling», sans objectif,  peut se révéler dangereux.

Prenons le temps de faire le point ensemble pour :

Diagnostiquer la situation économique & financière

Mettre en place un suivi des indicateurs (Chiffre d’affaires, marges, Frais généraux, …)

Apporter un regard extérieur

Analyser la gestion et la formaliser (tableau de bord)

Suivre l’analyse des données (Coût de revient, prix de vente, rentabilité)